Tarte tomate/moutarde/jambon – recette à index glycémique bas

—–Pâte brisée IG-bas —–

∆ 80 g de farine de petit épeautre intégrale BIO

∆ 120 g de farine de blé intégrale T 150 Bio (TRÈS IMPORTANT : toutes les farines, pâtes ou riz en version complète ou intégrales doivent être impérativement en bio, tous les pesticides utilisés en agriculture conventionnelle sont concentrés dans l’enveloppe de la graine) 

∆ 50 g de poudre d’amande

∆ 5cl d’huile d’olive

∆ ∆ ajouter un peu d’eau , peu à peu, en fonction de la texture voulue ( je mesure jamais, c’est au feeling 😉!)

J’y ai ajouté une pincée de sel, quelques herbes déshydratées et des graines de Chia.

J’ai doublé les doses pour en avoir une d’avance 

La pâte est très rapide à faire et ne nécessite pas de temps de pose, elle s’étale très bien. J’ai déposé dessus de la moutarde bio à l’ancienne (environ deux cuillères à soupe) on peut mettre du thon, les lardons ou jambon comme moi aujourd’hui. J’y ai ensuite ajouté un peu de gruyère râpé, et j’ai recouvert de concassé de tomates bio (cet été, je compte bien la refaire avec de bonnes tomates fraîches !), quelques touches de pesto et c’est déjà prêt !

Je l’ai fait cuire au four, th 6 (180°c) durant 35 min. A TABLE !!!

Recette de quiche aux épinards frais et gorgonzola !

Une quiche toute simple 😍😋 :

– pâte feuilletée

– 4 oeufs bio ( ils étaient petits )

– épinards frais bio

– crème de soja ( on peut mettre n’importe quelle crème vg ou non )

– du gorgonzola

Bien laver les épinards et les essorer.

Mixer au blender avec les œufs , la crème vg ,sel, poivre, un peu d’ail et d’oignon.

Étaler la pâte, la piquer pour ne pas qu’elle gonfle.

Verser la préparation dans la pâte.

Couper et déposer des petits morceaux de gorgonzola sur toute la surface ( on peut utiliser du chèvre, roquefort ou n’importe quel fromage qui a du goût ).

Et hop : au four 30 min environ à 180c ! Elle peut être mangée froide ou chaude.

Complet et équilibré😋 ! 

Faire naturellement face aux virus…..

Même s’il est inutile de céder à la paranoïa générale, je vous propose une recette maison de gel hydroalcoolique, que j’ai moi même testée cette après midi !
Pour les personnes fragiles ou âgées : il est normal de prendre toutes les précautions possible mais n’oubliez pas non plus que la peur, et le stress qu’elle engendre, fragilise de façon significative notre immunité naturelle !
Alors augmentez votre part de fruits et légumes, sortez vous aérer dans la nature et surtout coupez vos télévisions, alertes et notifications sur vos smartphones, détendez vous 🙏

Ma recette :

Mes ingrédients :

L’ aloe vera sert de base pour la texture « gel » , mais c’est loin d’être son seul intérêt : c’est une plante très protectrice et régénérante pour la peau.

L’alcool désinfecte, il élimine les bactéries et virus sur les surfaces, et est intéressant pour la conservation de votre gel malheureusement : il a l’inconvénient d’assécher la peau.

L’huile végétale de jojoba nourrit votre peau, la protège et l’adoucit : elle est très proche par sa composition du sébum que vos glandes sébacées produisent naturellement.

L’huile essentielle de ravintsara est antivirale, et anti infectieuse : elle booste votre immunité.

L’huile essentielle de tea tree est un désinfectant cutané et est anti infectieuse également.

L’huile essentielle de citron est antiseptique, protège des infections virales, bactériennes et fongiques (et elle sent très bon !) ATTENTION >> Elle est photosensibilisante

Voici une recette certainement aussi efficace que tous les gels hydroalcooliques du commerce et sans additifs dangereux.

Journée  » Détox « 

Aujourd’hui, c’est une journée de repos digestif pour moi ! Je me suis inspirée de la méthode Master cleanse du naturopathe Stanley Burroughs.

 Cette cure  » détox  » est en théorie sur 7 ou 10 jours (ou plus !) et est à base de jus de citron frais, de sirop d’érable et de piment de Cayenne pour détoxifier le corps (tout en bio pour ma part).

La recette originale de S. Burroughs :

  • 2 cuillères à soupe de jus de citron fraîchement pressé ( cela correspond à 1/2 citron )
  • 2 cuillères à soupe de sirop d’érable pur
  • une petite pincée de piment de Cayenne ( à adapter selon votre goût )
  • 28 cl d’eau pure ( j’ai personnellement préféré 50 cl, c’était trop concentré pour moi, trop sucré )

 Je ne pense pas avoir besoin de faire aussi long, étant donné mon alimentation, et ce n’est pas non plus régime miracle pour perdre du poids rapidement ( ce n’est pas équilibré, trop de glucides, pas de protéines).


*Le citron, malgré son goût acide est basifiant pour la majorité des personnes ( à éviter si vous êtes un tempérament nerveux , très mince de nature, très acidifié déjà ) riche en vitamine C et purifiant –  à prendre BIO bien sûr ! –


 *Le sirop d’érable est très bon, même si cela reste un sucre, mais son indice glycémique est relativement bas, il est naturel,  riche en différents minéraux ( dont le manganèse et le zinc ) et  en divers anti-oxydants.


*Le piment de Cayenne contient de la capsaïcine , qui aide à soulager les douleurs musculaires et articulaires. Il favorise la digestion, en stimulant la sécrétion d’enzymes .Il peut soulager les migraines et stimule la circulation sanguine ce qui  augmenter le métabolisme et le processus d’élimination du corps.Contrairement à d’autres épices, il est parfaitement bien toléré au niveau stomacal et intestinal .Il a également un effet alcalin  sur l’organisme.Il est également très intéressant en période de rhume et grippe pour décongestionner.Ce piment est très riche en vitamines, calcium fer et magnésium.

Tout se passe très bien pour moi pour l’instant, mais j’ai suis adepte du jeûne intermittent alors je gère, et c’est très très bon 

Mon essai de lessive maison

Si, comme moi, vous avez envie de réduire l’utilisation de produits chimiques, et additifs dans votre quotidien pour votre bien-être et le bien être de notre environnement : je partage avec vous mon expérience d’aujourd’hui.

J’aurais pu le faire avant, mais je pensais vraiment que ce serait compliqué et long et pour un résultat dont je n’étais pas sûre qu’il soit satisfaisant.

En fait c’est très simple et rapide ! et ma recette ne nécessite que 4 ingrédients, qu’on trouve partout.

La recette :

Recette livret Bio C’bon

J’ai divisé par deux les proportions, pour mon premier essai. J’ai utilisé un bout d’un ancien pur savon de Marseille que j’ai râpé, cela fait l’occasion enfin de m’en servir !

Mon stock qui stagne : autant m’en servir !
J’ai mis 30g pour 1 litre d’eau, j’ai de quoi faire des années de lessive maison 😂

Le savon râpé (avec une râpe à fromage, très facile à faire !) J’y ai ajouté le bicarbonate de sodium et les cristaux de soude. On peut tout à fait utiliser le bicarbonate non alimentaire mais j’avais celui ci chez moi.

J’ai fait chauffer (inutile de faire bouillir) 1 litre d’eau du robinet et j’ai mélangé pour faire fondre le tout.

J’ai choisi volontairement de ne pas mettre d’huile essentielle dans la lessive même, tout d’abord cela sent naturellement bon « le propre » et je préfère mettre, si besoin, quelques gouttes ainsi qu’un peu de vinaigre blanc dans le bac à adoucissant de ma machine à chaque lessive.

J’ai attendu que ça refroidisse un peu, puis j’ai versé ma lessive dans mon dernier bidon quasi vide.

Miam !

undefined

Envie d’une salade colorée aujourd’hui !! ❤️
Le plaisir visuel est important : il met en route toutes nos sécrétions gastriques et nous prépare à une bonne digestion !

Un bon plat se mange aussi avec les yeux, l’odorat, le toucher, et les sensations des textures différentes en bouche : cela demande un peu plus de temps de préparation mais cela vaut le coup 😋.

Et n’oubliez pas de mastiquer 🦷>> le rôle de l’amylase, enzyme qui commence la digestion des glucides avant même notre estomac est trop souvent négligée alors que « mâcher » davantage peut améliorer la digestion, les ballonnements et même provoquer une perte de poids !

Boire : quoi, quand, pourquoi ?

L’importance de l’eau de boisson

L’eau est le constituant le plus abondant du corps, elle est essentielle, c’est le solvant dans lequel tous les nutriments, oligo-éléments et minéraux sont dissous et circulent dans l’organisme.
Elle est renouvelée sans cesse, à un rythme très rapide grâce à un système d’entrées et de sorties qui s’équilibrent lorsqu’on est en bonne santé.
Elle constitue environ 60% du poids corporel d’un jeune adulte et jusqu’à 75% de celui d’un nouveau né !

5% de déshydratation : c’est 20% de capacité physique et intellectuelle en moins !

Il est donc primordial d’accorder la plus grande importance à notre consommation en eau.
Pour un adulte, la quantité globale est de 2,5 litres d’eau par jour dont 1 litre en moyenne est apporté par l’alimentation.
Cette quantité est, bien sûr, à adapter selon l’activité physique et la température extérieure.

Contrairement à ce que l’on entend souvent, les eaux dites « minérales » devraient être réservées à un usage occasionnel, ou pour un trouble transitoire spécifique.
En effet, plus l’eau est minéralisée, moins elle pourra emmener de déchets avec elle, étant déjà très « chargée ».
De plus, les minéraux des eaux sont nettement moins assimilables par l’organisme que ceux des végétaux. Il est préférable de boire régulièrement, de petites quantités d’eau de source faiblement minéralisée (- de 50mg de résidu à sec ). Il est important également de limiter cette consommation pendant les repas car elle dilue les sucs gastriques et la digestion pourrait être plus difficile.

Les tisanes, thés et cafés, même sans sucre ajouté, sont à consommer modérément car ils ont un effet diurétique, donc déminéralisant à la longue.
Ils ne sont donc pas à compter dans l’eau de boisson de la journée, tout comme les sodas et jus de fruits, de par leur teneur en glucides, qui sont également à éviter au quotidien.
Pourquoi ne pas les garder comme boisson festive ?